Top 10 films ou séries d’évasion

Posté par: yvan Sur: février 09, 2019 Dans: Actualités Commentaires: 0

Si l’univers de John Doe puise dans le monde de l’espionnage, la fonction première est l’escape game. Par conséquent, intéressons-nous à ces oeuvres audiovisuelles où des personnages doivent s’enfuir ou s’échapper d’un endroit.

10. Papa Schultz par Bernard Fein et Albert S. Ruddy

Des soldats gradés américains, anglais et français ont décidé de faire de leur camp de prisonniers une base secrète de résistance. Pour cela, des tunnels ont été creusés afin de saboter, d’espionner et surtout de faire évader des détenus. Tourné dans la seconde moitié des années 60, avec des acteurs ayant vécu les camps de concentration ou l’Allemagne nazie, la série est volontairement parodique.

9. La grande illusion par Jean Renoir

Jean Renoir a fait la Première Guerre mondiale dans la cavalerie, loin du récit qu’il a réalisé. En effet, il est narré dans ce film les turpitudes de soldat français sur le territoire allemand. Ils sont déplacés de camp en camp de travaux forcés suite à leurs différentes tentatives d’évasion. Avec Jean Gabin.

8. La grande évasion par John Sturges

Avec Steve McQueen, James Garner, Richard Attenborough, Charles Bronson et James Coburn. Des aviateurs britanniques, américains, australiens, polonais et canadiens tentent de s’évader d’un stalag. Pour cela, ils décident de creuser un tunnel. Adapté d’un roman tiré d’une histoire vraie, celle de Paul Brickhill.

7. Papillon par Franklin J Schaffner

Encore du Steve McQueen, adapté du roman quasi-autobiographique d’Henri Charrière. Condamné à perpétuité dans un bagne de Cayenne en Guyane, Papillon a comme obsession de s’évader. Avec son comparse Louis Delga ils fomentent un plan qui mettra des années à se réaliser. Selon les dires de Steve McQueen, ce serait la prestation préférée de lui-même au cinéma.

6. Escape Room par Will Wernick

Six amis sont réunis pour l'anniversaire de l'un d'entre eux. La personne à l'honneur leur propose un escape game, résoudre des énigmes en heure dans une pièce, sauf que cela ne semble pas être un jeu... Tensions, suspense haletant mais malheureusement un film qui n'est pas à la hauteur du phénomène du jeu d'évasion. 

5. Saw par James Wan

Deux personnes attachées et enfermées dans une pièce. L'une doit s'échapper mais pour cela, doit se couper une jambe. L'autre doit le tuer pour récupérer la clé qui le retient. Idée simple menant à une franchise de huit films où l'on met en scène des jeux meurtriers les plus pervers au possible avec un méchant devenu culte. Influence première du film Escape Room.

4. Prison Break par Paul Scheuring

Lincoln Burrows est accusé à tort d’un meurtre, mais il est néanmoins condamné à mort. Micheal Scofield, son frère dont il n’a plus de nouvelles, veut lui venir en aide en le faisant évader de prison. Pour cela, il s’est fait un tatouage des plans de la prison. Il pourrait y avoir une saison 6 sur Netflix, mais la saison une reste la meilleure.

3. Chicken Run par Peter Lord et Nick Park

Un poulailler de campagne britannique et des poules rêvant de liberté. Lorsque le couple de fermiers décide de passer de la vente d’oeufs à la vente de tourte de poulets, les poules décident de s’organiser à s’échapper aidé par un coq de cirque. par les auteurs de Wallace & Gromit, spécialistes de l’animation en pâte à modeler. Une suite est en préparation.

2. New York 1997 par John Carpenter

Ce film est une dystopie: récit de science-fiction où une société imaginaire et futuriste installe un totalitarisme suite à des conséquences néfastes d’une idéologie. L’île de Manhattan à New York est devenu une prison de sécurité maximale et malheureusement le président s’y est crashé avec son Air Force One. On fait appel alors à l’anti-héros Snake Plissken, ayant servi de base au personnage principal de la franchise de jeu vidéo Metal Gear Solid, qui a 24 heures pour régler la situation.

1. Cube par Vincenzo Natali

Des personnes se réveillent à l’intérieur d’un endroit rempli de pièces cubiques supposées vides… Car des pièges semblent se déclencher… Huis-clos froid et tendu, un culte et une franchise se créent à la fin des années 90 par la suite. Malheureusement, les deux volets suivants, surtout le troisième, ne sont pas à la hauteur. Influence première de la franchise Saw voire du principe même d'escape game et d'escape room. 

Si cela vous donne des idées, venez les appliquer dans son enseignes à Lille, Nantes et Bordeaux. Et peut-être qu’un jour John Doe Escape Game servira de base ou de matière à une oeuvre audiovisuelle…

Agent Z

Crédits : Allociné