Blue Castle Dark Edition – Fin de mission

Posté par: Thomas Dupuis Sur: octobre 07, 2021 Dans: Non classifié(e) Commentaires: 0

Il aura fallu finalement un an pour que la mission Blue Castle Dark Edition voit enfin le jour. Du 30 septembre au 03 octobre 2021, nous avons enfin pu lancer nos joueurs dans la prison de l’extrême, version plus sombre de la mission éponyme.

Enfermés dans le pénitencier devenu lieu d’expériences diaboliques, les joueurs avaient 60 minutes pour s’échapper et fuir les créatures qui s’y trouvaient. En effet, ils n’étaient pas seuls et devaient tout faire pour s’en sortir. L’histoire se passait des décennies après la première mission et les joueurs étaient alors confrontés à de nouveaux obstacles.

De l’inédit

Qu’est-ce qui était inédit ?
– L’ambiance plus horrifique
– Les énigmes et la mécanique de jeu
– Le scénario

Plongés dans l’obscurité, les joueurs devaient essayer de s’en sortir tout en composant avec un maître du jeu qui se trouvait être … enfermé avec eux. Pris de convulsions, les yeux révulsés, le cœur prêt à exploser, ce soutien était en très mauvaise posture. Très vite les joueurs comprenaient que la fin était proche pour cet agent victime d’une expérience au gène Z. Une molécule préhistorique découverte en Arizona qui a pour propriété de changer l’ADN des êtres humains. D’abord étudiée pour être un fabuleux vaccin contre de nombreuses maladies, elle est rapidement devenue une arme de destruction convoitée par les plus puissants capable de transformer les hommes en monstres immortels.

Le garde encore plus fou qu’autrefois et un scientifique doté d’informations très précieuses étaient d’autres protagonistes venus pimenter la mission.

Une mission réussie

Mais quel était le but de la mission d’ailleurs ?
Fuir !
Mais encore ?
Sauver l’agent en détresse, bien évidemment !

Face à cet agent bien mal en point, il fallait trouver aux joueurs une solution pour l’aider à s’en sortir mais au fil de l’histoire et de sa transformation en zombie sanguinaire, ces derniers comprenaient qu’ils ne pourraient rien faire pour lui. Les joueurs étaient alors contraints non seulement de l’abandonner sur place mais aussi de lui arracher un membre. Un sacrifice nécessaire pour fuir cet endroit machiavélique.

C’est donc près de 1400 personnes qui ont eu la chance de vivre l’aventure Blue Castle Dark Edition dont la mise en scène a nécessité plusieurs mois de travail.